x
français عربية
[fr]
 

Une passion, un combat

Web responsable

Accès au web à tous

Mon objectif est de rendre le web à portée de main. Ici, vous ne trouverez pas de sensationnel, produit de l’imaginaire de Disney ou du fantasme des success-stories. Alors voilà, il était une fois, une princesse qui distribuait des bisous et qui flirtait avec Mark Z. Je plaisante.

Depuis 10 ans, le web, c'est ma grande passion. Je lis avec énormément d'intérêt la documentation spécialisée (sites web et livres). Lesquels véhiculent des valeurs qui animent toujours plus mon enthousiasme de faire un Web qui a du sens. Une fois que j'ai terminé de consulter un livre, je me rends sur le site de l'auteur. Et là, ma déception est grande. Ces idées qui étaient si bien traitées ne semblent pas être appliquées.
Si des auteurs, pour qui c'est le métier, ne vont pas au bout de leur démarche, je ne vois pas comment on peut améliorer le web. Il est difficile d'attendre des non-avertis qu'ils résolvent des problèmes relevés par les professionnels du web. Peut-être ces derniers restent-ils dans le confort de la théorie. C'est dommage, ces idées sont réalistes ... et viables.

Le logiciel, comme toutes les technologies, est intrinsèquement politique. Le code reflète inévitablement les choix, les préjugés et les désirs de ses créateurs. Jamais Cascio

L'idée de wEbthics est de proposer une expérience Web toujours plus optimale selon une ligne directrice : le contenu à portée de main.
    Pour cela, j'ai développé 3 points fondamentaux.
  1. Responsive (tout appareil : tout format, résolution, navigateur)
  2. Multilingue et
  3. selon un artisanat web (respect et savoir-faire).

merci d'avoir consulté ce site شكرا لك على زيارة هذا الموقع

⠓⠁⠃⠕⠥⠊⠃⠕⠥⠊
 

99.99 % DIY Code

artisanat Web

J'ai entièrement céée ce site de A à Z. No copier-coller. No template.

Ce site est une création web originale et artisanale. C'est une plateforme indépendante.

Quand j'ai commencé ce site, j'étais loin d'imaginer qu'il aurait fallu des mois (années) pour le concevoir, le créer, le façonner, l'améliorer. Partir d'une feuille blanche avec seulement un éditeur de texte, un terminal et un serveur local relève d'un défi d'envergure. Ce n'est certainement pas parfait, mais l'intention de faire, de faire au mieux, est là. Et cela exige une détermination sans faille et un investissement en temps considérable.
À en croire toutes les ressources, articles, tutoriels, documentations ... web et bibliographiques, on pourrait croire que c'est accessible et facile. Il suffit de se servir. D'autant plus que cette illusion est renforcée par une croyance ; récupérer un template et bidouiller des feuilles CSS ou ajouter des effets jQuery donne l'impression de savoir faire un site. Car après tout le site est là, il existe. Mais en réalité, ce serait comme changer le moteur d'une voiture ou lui repeindre la carrosserie. Je ne pense pas qu'un mécanicien prétende créer des voitures. La voiture est déjà existante. Il la répare, l'améliore, récupère des pièces détachées ...

Prenez conscience qu'Internet nous donne l'illusion omniprésente de la connaissance instantanée.
Barry W. Cull

Plus que jamais, je suis partisane de l'artisanat web. Design et intégration (Sass, jQuery, PHP ...), le tout en responsive et multilingue. Tout est concocté maison. Et non, je ne fais pas de steak imaginaire. Je ne suis pas magicienne.
Au bout de 9 ans, vous savez ce que j'ai compris ? Les ignorants sont bénis !
Cypher, Matrix

Qui ?

Zade Belrit, Artisane web

Ergnome Web.

Designeuse Web. Intégratrice et rédactrice par nécessité.

Je fais de la curation pour rédiger des articles et organiser des débats .

Quoi ?

Tisser la toile au fil des liens.
wEbthics est un espace d'échanges pour rendre le web plus responsable.

À ce jour, j'ai créé 694 fichiers à la mano (wEbthics et [Klione] confondus).

Cela représente des dizaines de milliers de lignes de code, une cinquantaine de productions visuelles et des tonnes de décisions.
Je finis sur une citation qui m'inspire,
Au lieu de penser, on se fait des idées.
Louis Scutenaire

merci d'avoir consulté ce site شكرا لك على زيارة هذا الموقع

⠓⠁⠃⠕⠥⠊⠃⠕⠥⠊
x

Le web, tel qu'on le définit, fait référence au web visible référencé par Google.

De même que nous n'avons pas besoin de connaître le métier d'imprimeur pour lire un livre, l'utilisateur ne doit pas être informaticien pour se servir d'un site.
Jean-François Nogier Ergonomie du logiciel et design Web

(en cours de rédaction)

Web = Web visible = Google

Le web a été créé en 1989 et nous avons une idée plus concrète des intentions de l'industriel web. Avoir un web confus et incontrôlable semblent pourtant si éloignés de la genèse du web.

Évolution du web

À l'origine, le web est un outil conçu dans l'intérêt de l'utilisateur. Le projet W3, World Wide Web est créé par 2 chercheurs Tim Berners-Lee et Robert Cailliau. Ils inventent un outil pour échanger des informations (documentation, article ...) avec leurs collègues, de manière instantannée et universelle. Cet outil a pour but de collaborer. Pour cela, ils prévoient un éditeur WYSIWYG (What You See Is What You Get) afin d'afficher à l'écran les informations à communiquer. De cette façon, l'utilisateur pouvait manipuler cet outil en toute autonomie. Mais, à l'époque, les technologies ne sont pas assez avancées, l'implémentation de cet éditeur est compromise et finalement abandonnée. Cette mise à jour rend impossible l'alimentation du web sans connaissance technique. Le web passe des mains de l'utilisateur à ceux de l'expert, le développeur. Réduisant ainsi le spectre des échanges de l'information à celui qui pouvait louer les services du développeur, l'industriel web.
L'industriel web dispose alors d'un outil puissant, où se combinent monopole de manipulation de l'information et visibilité mondiale. Il insuffle au web une réelle dimension marketing et politique.

La toile web est une énorme bibliothèque, sans cesse alimentée d'innombrables ressources. Dès la création du web, une problématique s'est présentée, celle de classifier les informations qui le composent. Un site d'indexation de pages web, Vlib , The WWW Virtual Library, est alors mis en place. Puis, en 1998, est arrivé Google. Google inclut un moteur de recherche qui permet de trouver chercher une information selon des mots-clés. Depuis, Google indexe les page web qui répondent à ses algorithmes de référencement, par le biais de son processus d'exploration (ou crawl ) du Googlebot (ou spider). Google fait des copies (aspire) les sites conformes et les héberge sur ses propres serveurs. C'est le web visible, le web tel qu'on le connait tous. Pour simplifier, Google est un site web titanesque constitué de toutes les pages indexées. Google, Juin 2016

Référentiel de performance

Une information est diffusée pour être lue et pour cela elle doit être visible. Être visible sur Google signifie apparaître dans les résultats les mieux référencés. Pour y parvenir, il existe plusieurs moyens. La stratégie 1 consiste à graisser la patte de Google avec les adwords, l'information devient alors une annonce. À cause de cela, l’utilisateur peut tout à fait être redirigé vers une annonce de « crêpe » alors que dans sa recherche, il a écrit « gâteau » (remplacez les confiseries par des entreprises concurrentes). Dans cette course à la surenchère, certains sites sont contraints de sécuriser leur référencement et acheter leur propre nom comme mot-clé. Un moteur de recherche qui privilégie le référencement payant met en péril la pertinence de l'information. Le client du moteur de recherche n’est pas l’utilisateur mais l’annonceur. La stratégie 2 consiste à améliorer le Pagerank, un algorithme de popularité. Cet algorithme se base sur la consultation quantitative (traffic généré). Autrement dit, plus l'information est consultée, plus elle montera dans les résultats et plus elle sera consultée. Le moteur de recherche est friand du buzz et de la communication en masse.
Orienter le concepteur web à se focaliser sur le référencement de Google plutôt que sur la satisfaction de l'utilisateur, voilà notre réalité.

Quel est le poids de ces informations vues, partagées, commentées … en masse face à la pertinence de certains sites ? Le professionnel devient toujours plus performant, pour toujours mieux répondre aux recommandations de Google. L'utilisateur doit aussi devenir plus performant, pour toujours mieux s'informer. Face aux résultats de Google et aux travers des pages référencées, il doit faire le point parmi toutes les informations indexées par Google et en déterminer la pertinence. La confusion entre annonce et meilleur résultat (selon le référentiel de Google) n'arrange rien. Le web, tel qu'on le connait, est à l'image de Google. L'objectivité de l'information est contestable, car l'accès aux données est influencé (par le référencement de Google).

La page de résultats de recherche de Google est le point de départ de presque toutes les navigations web. Pourtant, elle semble être pensée davantage pour répondre aux intérêts de l’annonceur qu'à la qualité des recherches de l’utilisateur . Comme la page web elle-même. De cette façon, les algos de Google vont parfois à l’encontre de la pertinence.

 

 

 

⠚⠑ ⠙⠑⠙⠊⠑ ⠉⠑ ⠏⠗⠕⠚⠑⠞ ⠁ ⠓⠁⠃⠕⠥⠊⠃⠕⠥⠊

2017/18 • wEbthics 99.99% DIY Code ⠓⠁⠃⠕⠥⠊⠃⠕⠥⠊