x
français عربية
[]
 

Une passion, un combat

Web responsable

Accès au web à tous

Mon objectif est de rendre le web à portée de main. Ici, vous ne trouverez pas de sensationnel, produit de l’imaginaire de Disney ou du fantasme des success-stories. Alors voilà, il était une fois, une princesse qui distribuait des bisous et qui flirtait avec Mark Z. Je plaisante.

Depuis 10 ans, le web, c'est ma grande passion. Je lis avec énormément d'intérêt la documentation spécialisée (sites web et livres). Lesquels véhiculent des valeurs qui animent toujours plus mon enthousiasme de faire un Web qui a du sens. Une fois que j'ai terminé de consulter un livre, je me rends sur le site de l'auteur. Et là, ma déception est grande. Ces idées qui étaient si bien traitées ne semblent pas être appliquées.
Si des auteurs, pour qui c'est le métier, ne vont pas au bout de leur démarche, je ne vois pas comment on peut améliorer le web. Il est difficile d'attendre des non-avertis qu'ils résolvent des problèmes relevés par les professionnels du web. Peut-être ces derniers restent-ils dans le confort de la théorie. C'est dommage, ces idées sont réalistes ... et viables.

Le logiciel, comme toutes les technologies, est intrinsèquement politique. Le code reflète inévitablement les choix, les préjugés et les désirs de ses créateurs. Jamais Cascio

L'idée de wEbthics est de proposer une expérience Web toujours plus optimale selon une ligne directrice : le contenu à portée de main.
    Pour cela, j'ai développé 3 points fondamentaux.
  1. Responsive (tout appareil : tout format, résolution, navigateur)
  2. Multilingue et
  3. selon un artisanat web (respect et savoir-faire).

merci d'avoir consulté ce site شكرا لك على زيارة هذا الموقع

⠓⠁⠃⠕⠥⠊⠃⠕⠥⠊
 

99.99 % DIY Code

artisanat Web

J'ai entièrement céée ce site de A à Z. No copier-coller. No template.

Ce site est une création web originale et artisanale. C'est une plateforme indépendante.

Quand j'ai commencé ce site, j'étais loin d'imaginer qu'il aurait fallu des mois (années) pour le concevoir, le créer, le façonner, l'améliorer. Partir d'une feuille blanche avec seulement un éditeur de texte, un terminal et un serveur local relève d'un défi d'envergure. Ce n'est certainement pas parfait, mais l'intention de faire, de faire au mieux, est là. Et cela exige une détermination sans faille et un investissement en temps considérable.
À en croire toutes les ressources, articles, tutoriels, documentations ... web et bibliographiques, on pourrait croire que c'est accessible et facile. Il suffit de se servir. D'autant plus que cette illusion est renforcée par une croyance ; récupérer un template et bidouiller des feuilles CSS ou ajouter des effets jQuery donne l'impression de savoir faire un site. Car après tout le site est là, il existe. Mais en réalité, ce serait comme changer le moteur d'une voiture ou lui repeindre la carrosserie. Je ne pense pas qu'un mécanicien prétende créer des voitures. La voiture est déjà existante. Il la répare, l'améliore, récupère des pièces détachées ...

Prenez conscience qu'Internet nous donne l'illusion omniprésente de la connaissance instantanée.
Barry W. Cull

Plus que jamais, je suis partisane de l'artisanat web. Design et intégration (Sass, jQuery, PHP ...), le tout en responsive et multilingue. Tout est concocté maison. Et non, je ne fais pas de steak imaginaire. Je ne suis pas magicienne.
Au bout de 9 ans, vous savez ce que j'ai compris ? Les ignorants sont bénis !
Cypher, Matrix

Qui ?

Zade Belrit, Artisane web

Ergnome Web.

Designeuse Web. Intégratrice et rédactrice par nécessité.

Je fais de la curation pour rédiger des articles et organiser des débats .

Quoi ?

Tisser la toile au fil des liens.
wEbthics est un espace d'échanges pour rendre le web plus responsable.

À ce jour, j'ai créé 694 fichiers à la mano (wEbthics et [Klione] confondus).

Cela représente des dizaines de milliers de lignes de code, une cinquantaine de productions visuelles et des tonnes de décisions.
Je finis sur une citation qui m'inspire,
Au lieu de penser, on se fait des idées.
Louis Scutenaire

merci d'avoir consulté ce site شكرا لك على زيارة هذا الموقع

⠓⠁⠃⠕⠥⠊⠃⠕⠥⠊
x

Aujourd’hui, on considère qu’une information, figurant sur une page web, sera forcément lue. Mais ce n’est pas toujours le cas. En effet, il arrive qu’une information visible ne soit pas (facilement) lisible.

À ce jour, le web devrait afficher l'information de façon claire. Car, une information qui s'affiche n’a-t-elle pas pour finalité d'être lue ?

La réponse de [Klione] est Oui !. [Klione] propose ici des pistes de réflexion et d'action qui permettent d'améliorer la lisibilité sur le web. Pour cela, [Klione] met l'utilisateur au centre de ses préoccupations. Pour proposer une page lisible à l'utilisateur, [Klione] prend en compte les caractéristiques, mais aussi le contexte de l'utilisateur. La démarche de [Klione] est détaillée ci-dessous.

l'utilisateur

Le premier point caractéristique de l'utilisateur est que c'est un être humain. Un être humain a une anatomie qui définit ce dont il dispose (mains, bras, yeux, cerveau ...) et comment il s'en sert (traitement de l'information, motricité ...). L'anatomie répond à des règles globales sur le plan physique et intellectuel. Des règles que [Klione] a contextualisé dans le rapport de l'utilisateur à l'information.

caractéristiques humaines

L'être humain a 2 mains, dont une qu'il sollicite plus souvent, la rendant ainsi plus agile. Il a aussi 2 bras et 10 doigts, les tenants et les aboutissants de la main. Le tout est articulé par des mouvements invisibles, la motricité. C'est ce qu'on appelle la gesture en design. La gesture est un élément important, car c'est ce qui permet à l'être humain d'accéder à l'information (pivoter la tête pour apercevoir une affiche, utiliser ses doigts pour tourner les pages d'un livre ou déplacer sa souris pour parcourir une page web). De plus, l'être humain a 2 yeux qui lui permettent de capter l'information, puis d'en faire une première analyse (en fonction de leur sensibilité). C'est le cerveau qui finalise le traitement de l'information et aboutit à une interprétation. Cette interprétation peut amener à une action, d'où l'importance d'étudier la gesture et l'anatomie en général.
L'étude des aptitudes physiques (et bien entendu intellectuelles) doit être intégrée dans une compréhension globale du traitement de l'information.

Yeux, mains, cerveau ... travaillent inconsciemment les uns avec les autres et les uns en fonction des autres. L'être humain compose sans cesse avec ses aptitudes (physiques et intellectuelles) pour accéder au mieux à l'information. Si un bouton se trouve à gauche de l'écran de son smartphone, l'utilisateur ne va pas soudainement changer de main pour y cliquer. Il va le faire avec sa main habituelle, on part du postulat qu'il est droitier. Le rôle de [Klione] est de lui rendre la tâche facile. D'où la prise en compte de ses caractéristiques qui sont encore rarement mises en valeur. Tout ceci sonne comme une évidence ! Selon [Klione], c'est ce nouvel angle de vue qui permettra à l'utilisateur d'accéder facilement à l'information.

aptitudes et processus de traitement

Dans le contexte informatique, l'être humain devient utilisateur. Ce que l'on doit garder en tête, c'est qu'il a des caractéristuqes humaines, mais il est animé par un but : accéder à l'information.
Voici illustré (très schématiquement) le traitement de l'information par l'utilisateur.
1. il accède à l'information (après une action qui fait intervenir ses caractéristiques physiques)
2. il la percoit (selon l'acuité de sa vue)
3. il l'interprète (avec son cerveau)
4. et interagit avec (toujours selon ses aptitudes physiques)
Si la mise en contact avec l'information peut être généralisée, la façon de traiter et d'interagir avec cette information est personnelle.

Sans s'en apercevoir, l'être humain suit systématiquement ce schéma selon ses aptitudes physiques et intellectuelles. Quelques soient celles-ci, l'utilisateur a souvent le sentiment d'atteindre son but sur le web. Est-ce parce que l'être humain sait composer (depuis des millénaires) avec des outils difficiles à manipuler ? Ou est-ce parce que ses attentes ne dépassent pas les possibilités du web tel qu'on le connait aujourd'hui ? Peut-être un peu des 2. Quoiqu'il en soit, même si les efforts investis par l'utilisateur ne sont pas toujours perceptibles, car l'être humain a une très grande capacité d'adaptation ; le rôle de [Klione] est de lui faciliter la tâche, de manière à ce qu'il investisse le moins de temps et d'énergie possibles pour accéder à l'information.

le contexte

[Klione] a à cœur de rendre l'information accessible en toute circonstance. Pour cela, [Klione] considère que le contexte est un élément indissociale de la lisibilité sur le web. Une lisibilité optimale pour un contexte peut tout à fait ne pas l'être pour un autre. Même si le destinataire est le même utilisateur. C'est le rôle de [Klione] de définir les paramètres propres à chaque contexte, et ce en temps réel, pour adapter la page web en fonction.

selon le contexte macro et fixe

Chacun de nous appartient à une société qui a ses codes. C'est d'ailleurs ce qui la définit. Cette société a ses propres pratiques et valeurs. Et ces détails peuvent tout à fait altérer notre rapport à l'information. En effet, si dans la société française, les émoticones sont utilisées, ce n'est pas forcément le cas pour nos voisins européens. Cet exemple illustre la diversité dans l'utilisation des mêmes outils de communication. Nous répondons à des pratiques communément établies. C'est aussi le cas de l'interprétation des éléments de communication comme les couleurs et les symboles. En France (et dans beaucoup de pays), il serait impensable d'avoir un site avec une croix gammée. Alors qu'en Inde ou en Chine, les choses sont tout à fait différentes. Ce symbole représentant prospérité et bonheur.
Notre perception varie d'un continent à l'autre, c'est un point à considérer pour proposer un confort de lecture adaptée.

Une société n'a pas seulement ses codes de présentation et d'interprétation de l'information, elle a une histoire. Sa langue et son alphabet (latin, chinois, arabe ...) lui sont propres. Ces fondements sont la base de la communication orale et écrite. Ils établissent le sens de lecture et la mise en page globale. Ils sont donc indispensables à prendre en compte. Pour vous en convaincre, il suffit de traduire une page web. Le contenu est certes traduit, mais illisible. Car la mise en page n'est pas adaptée ni à la langue, ni à l'alphabet. En France, il existe de nombreux ouvrages à ce sujet. Parmi d'autres, 'les règles typographiques' est un outil incontournable pour manier la langue française. [Klione] prend comme base ces règles pour les adapter à la page web. Cela permettra de présenter un contenu avec une lisibilité optimale quelque soit la langue de la page.

selon le contexte micro et changeant

Au fil de la journée, l'utilisateur est confronté à différentes situations. Le débit, la luminosité ... peuvent évoluer. Et en toute logique, cela peut impacter la lisibilité. En effet, que ce soit à la maison, au travail, dans le métro, au café ..., ces paramètres varient. C'est le contexte. On peut disposer d'une excellente luminosité à la maison, et d'une moins bonne au café. De même pour le débit. À ce titre, [Klione] pense que ces paramètres devraient être étudiés pour adapter la page web.
À chaque contexte, le même utilisateur disposerait d'une interface différente.

Le débit et la luminosité sont des variables. L'un comme l'autre peuvent être excellents ou non. Et cela impacte aussi notre accès à l'information. Pour [Klione], la page web doit s'adapter de façon à ce qu'elle ne soit ni trop aveuglante, ni trop terne. Elle doit aussi s'afficher, même sans connexion Internet. Pour cela, il suffira d'enregistrer la page (avec l'extension de [Klione]), ce qui donnera ainsi la possibilité de la consulter plus tard. Le débit et la luminosité sont imprévisibles et nous l'apprenons à nos dépens. Le but de [Klione] est de rendre l'information accessible même dans des contextes défavorables.

 

 

 

⠚⠑ ⠙⠑⠙⠊⠑ ⠉⠑ ⠏⠗⠕⠚⠑⠞ ⠁ ⠓⠁⠃⠕⠥⠊⠃⠕⠥⠊

2015/17 • [Klione] 99.99% DIY Code ⠓⠁⠃⠕⠥⠊⠃⠕⠥⠊